©2019 by Steve Delcourte. Proudly created with Wix.com

STEVE DELCOURTE, LE BLOG

Coach, formateur, hackeur de pensées

« Le cerveau n’est pas fait pour donner des résultats, il suit des directions. Si vous savez comment fonctionne votre cerveau, vous pouvez alors définir
vos propres directions. Sinon quelqu’un d’autre le fera. »
Richard Bandler

24052018-IMG_1007.jpg
 
 
  • Steve Delcourte

"L'Homme qui voulait être heureux"

Un roman de Laurent Gounelle


L’histoire se déroule à Bali durant les vacances du narrateur. Celui-ci, appelé Julian est le personnage principal du livre. C’est un enseignant célibataire, complexé par sa maigreur, souffrant de ne pas intéresser ses élèves, frustré de ne pouvoir accomplir son rêve : devenir photographe. Il est curieux et ouvert, ce qui l’amènera à rencontrer l’autre personnage principal : maître Samtyang. Maître Samtyang se présente comme un vieux guérisseur modeste aux allures de mendiant, il est réputé pour la sagesse de son enseignement. 

Deux personnages secondaires, un couple de touriste hollandais, viendront illustrer les idées de l’auteur. Hans est l’exact opposé de Julian, il est calculateur, froid, hermétique et compétiteur. Claudia, l’épouse de Hans est une femme dévouée, triste, convaincue que son destin est déjà tracé. Elle est enchaînée à ses croyances.

  Le fil conducteur est tenu par maître Samtyang qui va amener Julian, par de multiples épreuves, à combattre les présupposés pour accéder au bonheur. 

Par une intrigue moderne et accessible, il invite le lecteur à une pause, à l’introspection et à la compréhension des interactions entre le monde et soi.


"Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s’abstient de choisir, on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait."


On dit en PNL que la carte n'est pas le territoire. Les adeptes de la Programmation Neuro-Linguistique reconnaîtront ce paradigme au travers du livre ainsi que les Meta-modèles linguistiques des différents personnages, les croyances limitantes, les confusions de niveaux logiques et bien d'autres aspects encore.


Si ce livre est déjà une fin en soi, il est aussi une formidable proposition pour celles et ceux qui désirent avoir plus de conscience de soi et des autres dans le monde qui les entoure. 

Et si j'avais voulu faire l'introduction de ce que la PNL peut apporter, je n'aurais pas mieux fait. D'ailleurs, lorsqu'on me demande ce que la programmation neuro-linguistique peut leur apporter aujourd'hui, je les invite à lire ce livre. La PNL nous offre une grille de lecture du monde qui nous permet d'arriver au mêmes constats que le maître Samtyang du livre.

 

"Un placebo était aussi efficace que ma morphine dans 54% des cas ! Des patients avaient mal (…) et l’absorption d’un vulgaire comprimé de sucre(…) supprimait leur douleur. Il suffisait qu’ils y croient… ". 

La PNL nous guide dans le monde subtile de nos croyances, nos valeurs, nos stratégies et nous permet d'y jeter un regard bienveillant, voir de nous offrir de nouvelles voies encore inexplorées par nous.



L'homme qui voulait être heureux.

Un roman de Laurent Gounelle


Au format de poche aux éditions POCKET

Un livre simple à lire mais pas simpliste.


Car faire compliqué c'est simple. Mais faire simple, c'est très compliqué.




Mais qui est cet auteur à succès ? Un écrivain? Philosophe? Homme d'affaire?


Difficile d'y répondre sans en synthétiser trop rapidement l'homme, l'auteur.




Aussi, je vous invite à visionner son passage au TEDx Marseille.




Si vous souhaitez en savoir plus sur la PNL et les formations à venir,

rendez-vous sur LE SITE DE L'OURS BLEU


Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre news letter maintenant.

Yellow Flowers and Laptop